Les centres n’ayant pas d’obligation tarifaire, la concurence fait qu’il peut y avoir une différence importante de prix entre les stages. A noter qu’il existe un délai moins souvent utilisé et méconnu par la plupart des conducteurs, il concerne la récupération des points d’une infraction 10 ans après. Il sera toutefois possible, sans délai, de suivre un stage de récupération de points à l’unique condition que le dernier stage ayant permis de reconstituer le capital soit daté d’au moins 1 an et 1 jour.

En passant directement par notre organisme, vous bénéficiez d’un stage près de chez vous, moins cher que les plateformes de stages internet. Il n’est donc pas rare de trouver un stage de récupération de points pas cher jouxtant une formation plus onéreuse. La récupération de tous les points au bout de 3 ans : C’est la règle de récupération la plus mentionnée, si la dernière infraction est une contravention de 4ème, 5ème classe ou un délit, le délai de récupération totale des points est de 3 ans.

Participer à un stage de rattrapage de points permet donc de récupérer 4 points de permis dans la limite de son plafond de points au moment donné, c’est à dire 12 points maximum en dehors de la période probatoire. Un stage de sensibilisation à la sécurité routière (c’est le nom officiel) se déroule sur 2 jours consécutifs et il est animé par un spécialiste de la sécurité routière et un psychologue. Il existe 2 mécanismes distincts pour reconstituer son capital points, le premier consistant à attendre sans commettre d’infractions, alors que le deuxième moyen est de suivre une formation de sensibilisation à la sécurité routière : le stage de récupération de points. Les points sont récupérés dés le lendemain du dernier jour de stage et une attestation vous sera délivrée et envoyée à la préfecture. Si le nombre minimal fixé par la Préfecture n’est pas atteint, le stage est normalement annulé, et dans le cas contraire, il est invalidé.

Comments are closed.

Post Navigation