Un moniteur d’auto-école doit enfin avoir de bonne facultés d’adaptation afin d’ajuster ses interventions au profil de chaque élève. Pour cela, chaque élève est encadré suivant son aptitude et ses capacités à assimiler les informations données.

Un moniteur d’auto-école peut également s’orienter vers le métier d’inspecteur du permis de conduire en passant le concours. Par son contact permanent avec différents publics, le moniteur d’auto-école doit avoir un bon relationnel et être pédagogue. Au bout de 2 ans ou 3 800 h de travail, le moniteur d’auto-école peut demander un agrément préfectoral et ouvrir sa propre auto-école. Il s’agit d’un prêt sans intérêts, destiné à tous les jeunes entre 15 et 25 ans révolus.

Pendant ces stages, les élèves sont très soigneusement observés par les moniteurs spécialisés. La demande doit être accompagnée d’un certificat de perte ou de vol, qui peut tenir lieu d’autorisation d’enseigner pendant 2 mois maximum. Vérifiez les horaires d’ouverture de l’établissement, les horaires des séances de code et ceux des heures de conduite : ils doivent être compatibles avec vos disponibilités. De plus, le taux de réussite peut également être faussé par le fait qu’une auto-école ait été créée récemment ou présente un nombre de candidats très faible. Pour situer Notre auto par rapport à la moyenne, sachez que le taux de réussite au permis est de 59 % en France. Révisez en ligne l’ETG ou l’ETM: votre épreuve théorique du code auto ou moto !

Comments are closed.

Post Navigation